Les mystérieuses sphères de pierres du Costa Rica

Le monde est plein de structures mystérieuses. Si certains de ces bâtiments énigmatiques sont modernes, la plupart sont anciens et encore plus déconcertants.

Parce que si les Georgia Guidestones sont assez opaques en termes de signification et de motivation de leur constructeur, nous savons à tout le moins qu’ils ont été construits avec des machines modernes.

Des structures comme le moai de l’île de Pâques et le Serpent Mound près de Peebles, dans l’Ohio, sont plus difficiles à comprendre, car elles ont été construites à une époque et dans un lieu où les seuls outils disponibles étaient en pierre et en bois et le seul pouvoir était le muscle humain.

Cependant, toutes les structures mystérieuses ne doivent pas nécessairement être à l’échelle mégalithique du moai ou du Serpent Mound. En comparaison, les sphères de pierre du Costa Rica sont minuscules, mais non moins mystérieuses.

Découvertes par les travailleurs de United Fruit Company défrichant des terres pour des plantations fruitières, les boules de pierre continuent de dérouter la communauté scientifique.

Un mystère relativement récent

Les sphères de pierre du Costa Rica sont, selon les mystères archéologiques, relativement récentes. Les gens se posent des questions à Stonehenge et dans les grandes pyramides depuis des milliers d’années, alors que les sphères de pierre n’ont été étudiées scientifiquement que dans les années 1930.

On sait qu’environ 300 des boules de pierre existent au Costa Rica, la plupart d’entre elles regroupées dans la région du delta du Disquis. Le plus grand pèse 16 tonnes et mesure huit pieds de diamètre, tandis que le plus petit peut être soulevé facilement par une seule personne.

Beaucoup restent à leur place d’origine, mais plusieurs ont été déplacés en raison d’actions humaines, que ce soit pour les préserver ou par des vandales.

On ne sait pas grand-chose sur les motivations des personnes qui ont construit les sphères. Les poteries à proximité des sites datent les sphères entre 600 et 1000 après JC, bien avant les conquêtes espagnoles.

C’est bien sûr une manière problématique de dater les objets car cela vous indique la dernière fois que des personnes ont utilisé la zone autour des sphères, mais cela ne vous dit pas si ces personnes étaient réellement les constructeurs.

Une structure en pierre géante peut durer des milliers d’années et voir une variété d’utilisations au cours de sa vie. Par exemple, les anciens temples païens ont souvent été reconvertis par les chrétiens en églises, avant de tomber finalement en ruine.

Des décennies d’études, mais pas de réponses claires

L’absence de preuves tangibles a créé un vide de faits autour des sphères de pierre, un vide que beaucoup sont trop heureux de combler avec des spéculations pseudo-scientifiques.

Les «théories» entourant les origines des pierres vont des anciens extraterrestres (une explication de base pour les grandes structures mystérieuses) à leur construction par des survivants de l’Atlantide. Cependant, des explications qui elles-mêmes ne sont pas fondées n’expliquent en fait rien.

Le fait est que nous ne savons tout simplement pas qui a construit les sphères ni pourquoi. Nous pouvons avoir une idée générale de ce à quoi ils ressemblaient à partir d’autres cultures de la région qui sont mieux documentées.

L’Amérique centrale a une longue histoire de travail de la pierre à grande échelle, il ne serait donc pas exagéré de dire que quiconque a sculpté les sphères disposait d’un ensemble de compétences similaire.

Ils auraient pu tailler les sphères dans la roche locale, et comme ce sont des sphères, il n’aurait pas fallu exactement à une tribu de spécialistes des fusées pour comprendre comment les mettre en place.

Quant à savoir pourquoi ils l’ont fait, nous ne le saurons peut-être jamais. Les constructeurs n’ont laissé aucune écriture à la postérité, de sorte que les archéologues se retrouvent à reconstituer leurs motivations à partir des structures elles-mêmes. Les pierres ne disent pas grand-chose cependant, et donc le mystère demeure.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *