Des dizaines de phoques sans têtes et avec des trous découverts au large des côtes canadiennes

En Nouvelle-Écosse, quelque chose d’étrange et d’étrange se passe: des dizaines de phoques morts avec une tête coupée et une étrange blessure à l’estomac sont jetés sur la côte du Cap-Breton.

La Nouvelle-Écosse est l’une des provinces côtières de l’est du Canada, baignée par l’océan Atlantique. Il est situé sur la péninsule du même nom et sur plusieurs îles côtières où l’on trouve des macareux et des phoques.

La première à faire une découverte horrible a été une femme de la région cette semaine lorsqu’elle a découvert plusieurs phoques décapités sur les rives de deux plages différentes du Cap-Breton.

Kimberly Hayman, qui vit dans le Dominion depuis trois ans, a déclaré qu’elle et un ami, qui venait de Truro, étaient sur la plage de Big Glace Bay dimanche lorsqu’ils ont découvert un phoque décapité.

«Alors que nous marchions plus loin le long de la plage, ils étaient de plus en plus nombreux», a déclaré Hayman. «Nous en avons compté sept, mais nous ne sommes pas allés à l’autre bout de la plage parce que nous pouvions dire qu’il y en avait plus et c’était juste désagréable.

Puis, mercredi matin, elle marchait le long de Dominion Beach et a trouvé trois autres phoques morts regroupés, tous décapités comme ceux de Big Glace Bay.

«Et au fur et à mesure que je marchais, il y en avait de plus en plus, et je les ai photographiés parce que je me suis dit:« Ce n’est pas normal ».

Et je ne sais vraiment pas grand-chose de la vie marine, mais pour moi… 11 phoques décapités, tous avec des trous, des trous étranges dans le ventre, c’est effrayant et pas normal à voir. « 

Elle a dit qu’elle se promenait souvent sur les plages et qu’elle n’avait jamais rien vu de tel.

Elle a signalé l’action à la Nova Scotia Marine Animal Society (MARS) et ils ont rapporté:

«Nous sommes conscients de la situation et pensons qu’il s’agit d’une sorte de phénomène naturel, et non du travail d’une personne (braconniers). L’absence de tête peut être le résultat de certains phénomènes naturels.

«Nous pouvons avancer certaines hypothèses sur les raisons pour lesquelles cela peut se produire, y compris certaines hypothèses sur le fait que les têtes des phoques sont écrasées par la glace en mouvement, mais la raison n’est pas tout à fait claire. Des trous inhabituels dans l’estomac peuvent être des traces de certains charognards qui ont mangé des cadavres… Cela nécessite des recherches supplémentaires. Nous pouvons certainement dire que ce n’est pas le résultat d’un impact humain », a déclaré Tonya Wimmer, directrice exécutive de MARS.

Une explication très vague, ou plutôt une tentative d’expliquer ce qui se passait, n’aidait en aucune façon à résoudre l’énigme. Des dizaines de phoques morts avec une tête manquante ont déjà été retrouvés sur les plages, et tout le monde a une blessure ronde à l’abdomen. Les blessures chez tous les animaux sont identiques.

Jim Cloak, un habitant du Cap-Breton qui a vécu ici toute sa vie, a déclaré que les incidents étaient également une anomalie pour lui.

«Je n’ai jamais rien vu de tel. Il y a eu de violentes tempêtes, après lesquelles des baleines ou des phoques morts ont été retrouvés, mais rien – rien de tout cela. Cela est étrange ».

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : ANOMALIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *