Le Mystère Des Glissements De Temps: Le Trou De Bromborough

Dans cet article , un chercheur psychique de renommée mondiale partage des récits plus intrigants «des intervalles de temps».

Il y a certaines zones de Wirral qui ont une incidence inhabituellement élevée de tranches de temps. À Birkenhead, c’est Grange Road West, et il y a beaucoup d’autres endroits où les gens ont rapporté que le temps revenait dans le passé et, en de rares occasions, révélait l’avenir.

J’ai reçu pas mal de rapports au cours des années d’étranges événements – dans le temps – autour de Dibbinsdale Bridge, Bromborough.

Il y a tellement de sinistres récits paranormaux dans la région sur et autour de l’ancien pont de grès. J’entends souvent parler d’un occultiste à capuchon dément avec un costume étrange qui a des pointes cousues pour que vous ne puissiez pas l’attraper, et il semble être de mèche avec un complice avec un bidon d’essence verte qui signale les automobilistes et demande de l’essence, donnant son associez l’opportunité d’attaquer le prétendu bon Samaritain avec une hache de guerre dans le cadre d’un rite sacrificiel.

Il y a aussi des rapports sur une belle dame blanche fantomatique sur le pont, ainsi que sur un certain nombre de personnages masculins qui semblent remonter à l’époque médiévale.

En janvier 1994, un égout s’est effondré sur le chemin Poulton et North West Water a effectué des réparations d’urgence dans la région du pont Dibbinsdale.

L’un des hommes impliqués dans les réparations m’a dit que lui et un collègue voyageaient le long du chemin Poulton dans la camionnette de travail dans la sombre après-midi de janvier à 16h30, et alors que le véhicule s’approchait du pont Dibbinsdale, les hommes ont vu un arc-en-ciel. lueur entourant la maçonnerie du pont.

Le moteur de la camionnette a grésillé et le chauffeur s’est arrêté.

Il n’y avait aucune autre voiture qui passait à l’époque. Alors que les ingénieurs hydrauliciens regardaient à travers le pare-brise de la camionnette, ils ont vu le pont briller, puis ils se sont rendu compte qu’il ne brillait pas, mais simplement baigné d’une forte lumière du soleil, ce qui était impossible car partout ailleurs dans la zone était entouré d’une brume grise de janvier. , car le soleil s’était couché plus tôt à 16 heures.

Du pont inexplicablement ensoleillé est venu un train d’hommes à cheval, et le premier portait une couronne et tenait la tête haute.

Il portait un long manteau rougeâtre et une tenue médiévale que vous associeriez aux représentations cinématographiques du roi Jean.

Derrière cet étranger majestueux se trouvaient deux chevaliers en armure complète, avec d’énormes épées dans leur fourreau, et derrière eux se trouvaient environ six ou sept hommes vêtus de tuniques colorées avec une forme en forme de diamant et des collants.

Tous ces derniers portaient le type de chapeau que Robin Hood est toujours représenté comme portant.

Cette ligne de «  fantômes  » anachroniques semblait très solide et passa devant la camionnette North West Water, mais aucun des étrangers particuliers ne sembla remarquer le véhicule, et alors qu’ils descendaient Dibbinsdale Road, ils disparurent lentement dans l’obscurité de janvier.

Les deux hommes dans la camionnette ont accepté de ne pas dire à une âme vivante ce qu’ils venaient de voir et l’ont gardé secret pendant de nombreuses années. L’incident tel que décrit semble suggérer un laps de temps.

La lueur sur le pont Dibbinsdale a déjà été vue et provoque souvent des interférences électriques – dans le cas susmentionné, elle a provoqué la mort du moteur de la camionnette.

En 2007, un homme de 60 ans nommé Roger est rentré au Royaume-Uni après avoir vécu en Espagne pendant de nombreuses années. Il est allé voir son ex-femme, Barbara, qui vivait à Spital, et sa fille de 20 ans, Hattie.

Roger avait vu Hattie pour la dernière fois quand elle avait cinq ans et lui avait suggéré de partir en vacances avec lui en Floride, mais sa mère Barbara a objecté et a dit à Roger: « Tu aurais dû être comme ça il y a des années quand tu nous as abandonnés. »

Barbara a permis à Roger de rester chez elle pendant un certain temps (dans une chambre d’amis) et il a commencé à essayer de convaincre sa fille.

Il a découvert qu’elle venait de rejoindre un gymnase local et Roger a donc suggéré d’aller courir le matin, et il a acheté à Hattie une paire de chaussures de course chères.

Le père et la fille se sont rapidement liés alors qu’ils partaient pour une longue course matinale depuis la jonction de Spital Road et de Poulton Road, jusqu’à Allport Road, et inversement, sur une distance totale de quatre miles.

Début avril 2007, Roger et Hattie couraient sur le pont Dibbinsdale au retour de la course du matin – quand Roger a commencé en plaisantant à dépasser sa fille.

Il avait un lecteur MP3 – et lorsqu’il atteignit le bout du pont, le lecteur émit un crépitement et la musique s’arrêta.

Il a ralenti, a essayé de remettre le joueur en marche – et il a regardé par-dessus son épaule pour voir que Hattie avait disparu.

Pensant qu’elle était en train de déconner, Roger a regardé autour de lui et a crié: «Allez, mon amour; ne fais pas ça à ton vieux père!

Roger entendit alors Hattie crier, et cela avait une qualité de résonance. Il venait de l’extrémité sud du pont, et il y avait là un léger crépitement qui sonnait électrique.

Roger a également entendu des voix à cet endroit.

« Descendez! Aider! Papa! » hurla Hattie quelque part à proximité.

À ce stade, Roger a vu l’air briller devant lui et une ouverture sombre y est apparue.

Il s’agenouilla pour regarder à travers l’ouverture et vit un homme dans une tenue verte et brune qui ressemblait à quelque chose qu’un des joyeux hommes de Robin Hood porterait – et il retenait un Hattie hurlant.

Roger a rampé à travers l’ouverture, a couru vers la silhouette et lui a donné un coup de poing dans le dos.

L’homme aux vêtements bizarres tomba à genoux et Roger attrapa Hattie et la tira par la main avec tant de force qu’elle tomba en arrière.

Il la traîna à travers ce «trou» et quand il se retourna, l’ouverture avait disparu.

Hattie a dit que l’homme avait puait l’ail quand il l’avait embrassée et avait parlé dans ce qui ressemblait à du gallois.

Elle n’avait aucune idée d’où il venait quand il l’a attrapée alors qu’elle courait le long du pont.

L’incident a servi à lier encore plus Hattie et son père, et il s’est remarié plus tard avec son ex-femme.

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Auteur: Tom Slemen , qui est un écrivain de Liverpool, connu avant tout comme l’auteur de la série de livres à succès Haunted Liverpool qui documentent des incidents paranormaux et des crimes non résolus ou inhabituels. Consultez ses livres sur Amazon ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *