L’Utah est-il un foyer d’activités paranormales ? L’équipe de ‘Ghost Adventures’ pense que oui

L’Utah est-il un centre majeur d’activités paranormales ? Vous pourriez le penser si vous êtes un fan de « Ghost Adventures ».

Ce n’est pas seulement que deux des six nouveaux épisodes de la longue série ont été tournés ici – à Saltair et à Helper. C’est qu’il y a eu une douzaine d’épisodes de l’Utah avant ça.

« Je ne sais pas si c’est juste l’histoire et juste quelque chose avec la terre, mais nous avons toujours tendance à trouver des endroits incroyables dans l’Utah », a déclaré Jay Wasley, l’un des membres de l’équipe « Ghost Adventures ». « Il n’y a certainement pas de pénurie de zones à Salt Lake. C’est pourquoi nous revenons sans cesse.

Et, a-t-il postulé, le nombre de sites fantomatiques – ils ont été à Salt Lake City, Ogden, Kaysville, West Haven, Eureka, Logan Canyon, Santaquin, Magna, Millville, Stansbury Park et Tooele (deux fois) – pourrait être un chose. Sa pensée ? C’est peut-être à cause d’un « va-et-vient » entre « les anciens types de religions extrêmes » et « beaucoup de jeunes [qui] se révoltent contre cela et vont dans le sens inverse. Cela crée cette lutte spirituelle, et je pense que cela peut en fait alimenter de nombreuses hantises. »

Saltair est-il hanté ?

Les premiers nouveaux épisodes de «Ghost Adventures», qui commencent à être diffusés le jeudi 22 juillet sur Discovery +, emmènent l’équipe à Saltair. « C’est sur notre radar depuis un certain temps », a déclaré Wasley. « Nous avons entendu beaucoup d’histoires, beaucoup de légendes en plus du bâtiment lui-même. Et l’idée que l’eau soit en fait un conducteur ou un conduit d’activité paranormale nous a toujours intrigués. »

Pas de spoilers ici, mais Zak Bagans mène l’enquête sur de prétendues hantises dans le bâtiment actuel, qui a ouvert ses portes en 1982, et rappelle deux versions précédentes de Saltair, l’une construite en 1893 et ​​l’autre en 1926.

L’épisode s’ouvre sur Bagans entonnant: «Le long des bords du Grand Lac Salé se trouve un mystère – un mystère qui a duré plus d’un siècle. Cela a causé le malheur, le désastre et même la mort. Pendant des années, j’ai essayé de faire taire ces cris, mais maintenant, plus que jamais, les échos de son passé me parviennent. Et je ne peux plus refuser leur vocation.

Et, bizarrement, il y a un graphique avec une citation du film d’horreur de 1962 « Carnival of Soul », qui a été tourné en grande partie lors de la deuxième incarnation de Saltair, qui a brûlé en 1970. (Le premier a brûlé en 1925.) « Ils sont partout . Ils sont partout. Ils ne vont pas nous laisser partir.

L’épisode présente également des images du film, qui est considéré par certains comme un classique culte, mais c’était définitivement de la fiction. Mais utiliser « Carnival of Souls » pour prouver l’existence de fantômes, c’est comme utiliser « Buffy contre les vampires » pour prouver l’existence de vampires.

Preuve ou exagération ?

On promet aux téléspectateurs une «preuve révolutionnaire du paranormal» – mais l’idée de «preuve» des cinéastes n’est pas exactement scientifique. Pour être convaincu, vous devez croire que rien dans le programme – images, sons ou témoignages de personnes qui disent avoir « froid » ou ressentir quelque chose d’« électrique » autour d’eux – n’a été manipulé.

Et les enquêteurs paranormaux utilisent une variété d’appareils qui ne sont pas identifiés et encore moins expliqués. Pour autant que nous sachions, les voix sont ajoutées en post-production.

C’est la chose à propos de « Ghost Adventures ». Vous devez suspendre l’incrédulité et accepter que rien de ce que nous entendons ou voyons n’a été simplement ajouté lors du montage.

Et, soit dit en passant, les employés de Saltair jurant avoir vu et entendu des choses étranges ne comptent pas comme preuve. Et certaines des affirmations de l’épisode sont manifestement fausses.

• On parle beaucoup de Saltair Sally, un cadavre trouvé près du bâtiment. On nous dit à plusieurs reprises qu’elle a été « démembrée ». En réalité, les restes mal décomposés avaient été dispersés par des prédateurs. (Les restes ont été retrouvés en 2000 et identifiés comme Nikle Bakoles, 20 ans, en 2012. Aucune arrestation n’a été effectuée.)

• Un employé de Saltair dit que « généralement entre un ou deux corps par an [sont] trouvés, comme, dans la zone générale. » À moins qu’elle n’inclue toute la région de Magna, c’est une exagération majeure.

• On dit aux téléspectateurs que « Rien ne semble vraiment prospérer sur cette terre ». Le complexe d’origine a prospéré sur ces terres pendant 32 ans, au moins jusqu’au premier incendie en 1925.

On nous demande même d’en croire nos propres yeux que « quelque chose » a poussé l’enquêteur Vincent Lords dans les escaliers de Saltair. « Je ne suis pas tombé, j’ai été poussé, insiste-t-il. Il y a une vidéo, mais c’est loin d’être définitif. C’est flou, saccadé et complètement flou. Pour autant que nous sachions, les Lords ont trébuché ou sont tombés intentionnellement.

Pour être honnête, je suis sceptique à propos de tout cela, mais je ne vais pas dire que c’est faux. Je n’ai jamais vu de fantômes, mais je n’écarte pas la possibilité qu’ils existent.

C’est du divertissement

« Ghost Adventures » est conçu comme un divertissement et s’adresse à trois groupes de téléspectateurs différents : ceux qui ne croient pas, ceux qui croient et ceux qui veulent croire. Et puis il y a ceux qui en profitent. Pas seulement les gens qui font et jouent dans le spectacle, mais ceux qui pourraient l’utiliser pour attirer les touristes.

L’épisode Helper (qui commence à être diffusé le 26 août) n’était pas disponible en avant-première, mais l’équipe « Ghost Adventures » a été très bien accueillie par le maire et a enquêté sur plusieurs bâtiments. « Il y a une zone de la rue principale et toute la zone est hantée », a déclaré Wasley. « Et nous avions la libre portée de la ville elle-même. »

Il a dit qu’il comprend que les gens vont être sceptiques. « C’est juste », a déclaré Wasley. « J’entends de nombreuses personnes qui ne croient pas en cela. Et puis, tout d’un coup, ils ont une expérience. Je pense qu’en fin de compte, il s’agit de faire l’expérience de quelque chose vous-même pour y croire vraiment. »

Wasley a certainement l’air d’un vrai croyant. Dans l’épisode Saltair, alors que d’autres membres de l’équipe enquêtaient sur le bâtiment, il s’est rendu seul au bord du lac. Alors qu’il préparait son équipement, il a entendu « un bruit fou et bruyant » dans un lac où la plus grande créature vivante est une minuscule crevette de saumure. « Et ça m’a fait flipper parce que je sais qu’il n’y a rien là-bas. … C’est difficile à décrire parce que c’était au loin, mais j’ai vu quelque chose entrer et sortir de l’eau très rapidement. Et ça m’a bluffé. C’était terrifiant.

Ses caméras ne pointaient pas dans la bonne direction, a-t-il dit, alors il a passé la nuit à essayer de le capturer à la caméra, sans succès. « C’est donc plus une expérience personnelle pour moi, je suppose, mais c’est quelque chose que je ne pourrai jamais oublier. »

Même après plus de 200 épisodes, l’attrait de la chasse aux fantômes ne s’est pas estompé pour lui. « J’ai des moments où je me dis : ‘OK, qu’est-ce qui pourrait arriver d’autre ?’ Nous avons vu des choses s’envoler, j’ai été témoin de possessions et d’exorcismes. J’ai été rayé. J’ai été traîné. J’ai vu des choses bouger et entendu des voix et vu des chiffres complets. Et je pense: ‘Qu’est-ce qui pourrait bien m’arriver d’autre. Et puis des choses vous prennent au dépourvu qui vous font toujours peur. »

Article traduit par Damien pour preuves du paranormal

Source : https://www.sltrib.com/artsliving/2021/07/18/scott-d-pierce-is-utah/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *