Diego Alves : Le tueur dont la tête est toujours dans un bocal

Diogo Alves, espagnol né à Santa Gertrudes, est venu vivre à Lisbonne et bien qu’il soit encore nouveau, il est devenu connu comme le tueur de l’aqueduc de 1836 à 1839. C’est à cet endroit qu’il a commis plusieurs crimes odieux, dont beaucoup (on pense) à l’initiative de sa compagne Gertrude Mary, surnommée «la Parreirinha».

Lire la suite